dimanche 17 septembre 2017

Les Dimanches de l'abbé Béthléem 33, mars 1911

Depuis 2012, ArchéoSF explore Romans Revue revue de critique dirigée par le rigoriste Abbé Béthléem. Pour lire la présentation de la revue et de l'abbé Béthléem, cliquez ICI.

Au sommaire de ce nouveau Dimanche de l'abbé Béthléem, la collection Bibliothèque illustrée (éditions Félix Juven), du théâtre et du roman policier.


Dans la chronique consacrée aux Collections à bon marché, c'est Bibliothèque illustrée publiée chez Félix Juven qui est décortiquée selon les rigoristes critères de Romans Revue. Le premier paragraphe donne le ton:

La plupart des titres sont condamnés pour délit de "naturalisme" et les "inévitables romans policiers" ne sont guère appréciés:

La section "Les revues, journaux et magazines" traite de Paris-Journal. Si ce journal contient quelques textes conjecturaux (notamment la nouvelle "La Mort du mage" d'Eugène Thebault, 7 novembre 1908, rééditée dans Le Rocambole n° 7en 1999) , ce n'est nullement le thème de la chronique qui se révèle anti-socialiste, antisémite et anti-laïque. Léon Jules, l'auteur de l'article mentionne bien l'existence de contes dans Paris-Journal mais se contente d'une condamnation définitive sans citer de titres précis:

La rubrique théâtrale évoque L'Oiseau bleu de Maurice Maeterlinck en ces termes:



Au théâtre toujours, il est question de la pièce policière de Pierre Jeanniot La Fugue de Mme Caramon
Enfin Le Roi Soleil, pièce d'Arthur Bernède, est fortement déconseillée pour sa critique des jésuites.

"Les Romans du mois", chronique signée R. Varède ne contient aucune notice sur des romans conjecturaux mais nous donne une critique d'un roman d'aventures policières. Si les intrigues criminelles et judiciaires sont régulièrement la cible de l'équipe de Romans Revue, voici que celui signé D. Fradin ayant pour titre Un Secret est tenu pour acceptable. Evidemment il est publié aux éditions catholiques Bonne Presse:



Enfin, une information pouvant intéresser les amateurs d'histoire de la presse: Le Maréchal indique que le tirage d'Excelsior (qui a publié quelques textes conjecturaux), dirigé par Pierre Lafitte s'élève en moyenne à 154.234 exemplaires au mois de février 1911.

A suivre!



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire