jeudi 6 avril 2017

Square Rosny Aîné, 13ème arrondissement Paris

Le square Rosny aîné dans le XIIIème arrondissement de Paris semble bien être le seul odonyme rendant hommage à ce si grand contributeur à la littérature d'imagination scientifique. Un arrêté du 21 mai 1956 attribua au square ce nom mais c'est lors de la séance du Conseil municipal de Paris des 22-23 mars 1956 (compte-rendu publié dans le Bulletin municipal officiel de la Ville de Paris du 3 avril 1956 ) que la proposition fut adoptée.




M. Roger Rigaud était le rapporteur de la 3ème commission chargée de la dénomination des voies.

 Il défend ainsi la proposition de donner le nom de Rosny Aîné à un square nouvellement créé :


Une dernière voie a été ouverte dans le 13e arrondissement.
C'est une voie qui dessert le groupe d'immeubles sis rue du Docteur-Bourneville, près l'avenue de la Porte-d'Italie. Je vous propose de lui donner le nom de square Rosny-Aîné. J.-H. Rosny naquit à Bruxelles, en 1856, et décéda à Paris le 15 février 1940 à son domicile, 47, rue de Rennes. Membre fondateur, puis président de l'académie Goncourt, il fut aussi président de la Société des gens de lettres de France. Il était Grand officier de la Légion d'honneur. Rosny aîné a publié au cours de sa longue carrière plus de 80 romans et de nombreux souvenirs de sa vie littéraire et artistique, des études historiques et des chroniques. L'auteur de « Nell Horn » a été un novateur en créant un genre littéraire nouveau : l'épopée de la préhistoire avec ces romans intitulés : « La Guerre de feu », « Le Félin géant », « Helgvor du Fleuve bleu » dont de nombreux extraits figurent dans les manuels scolaires. Rosny aîné est considéré également comme l'un des précurseurs de la littérature d'anticipation scientifique avec ses romans : « La Mort de la terre », « La Force mystérieuse », « Les Xipehuz », « Les Navigateurs de l'infini », etc... Ses essais de philosophie scientifique : « Le Pluralisme » et « Les Sciences et le Pluralisme » furent très remarqués et firent l'objet de rapports et communications à l'Académie des sciences. En 1947, un an après l'inauguration d'une plaque commémorative — le 7 avril 1946 — devant la maison de la rue de Rennes qu'habita pendant trente ans Rosny aîné et où il mourut le 15 février 1940, un comité d'honneur a été constitué en vue de donner le nom de Rosny aîné à une voie de Paris. Ce comité comprend de hautes personnalités : M. Edouard Herriot, président d'honneur de l'Assemblée nationale ; MM. Georges Lecomte, secrétaire perpétuel de l'Académie française, François Mauriac, Pierre Brisson, le regretté Emile Borel, ancien ministre, membre de l'Institut, Francis Perrin, haut-commissaire à l'Energie atomique, les membres de l'académie Goncourt, M. Paul Vialar, président de la Société des gens de lettres. D'autre part, en 1947, une pétition de M. le Maire du 6e arrondissement avait également demandé, au nom de la famille Rosny, que le nom de ce grand écrivain entra dans la toponymie de la capitale. M. Laborowski, 3, rue Palatine (6° arronndissement), l'avait également réclamé en 1947, Plus récemment, le 26 mai 1954, M. Borel-Rosny, 9, rue du Dragon (6° arrondissement), en faisait aussi la demande, au nom des amis de M. Rosny aîné. 

 Plaque du square Rosny Aîné:




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire