vendredi 29 juillet 2016

[conférence] Jean-Marie Seillan, Le roman aérostatique est-il un genre?

La chaîne Youtube de l'Université de Paris 13 offre une vidéo ayant pour titre A quelles conditions minimales un genre existe-t-il ? Le cas limite du " roman aérostatique" dans le cadre du colloque "Les Genres au XIXe siècle"
Jean-Marie Seillan y parle des romans aérostatiques de Léo Dex (pseudonyme d'Edouard Deburaux, né en 1864, mort en 1904, capitaine d'aérostiers) dont le plus célèbre est sans doute Trois reporters à Fachoda (1901). Il cite de nombreux auteurs ayant usé du ballon et du dirigeable dans leurs fictions.

En complément de la conférence, on peut lire avec profit l'article de Christine Luce : "Trois reporters à Fachoda, ou les romans aérostatiques de Léo Dex " sur l'incontournable et indispensable site L'Amicale des Amateurs de Nids à Poussière.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire