jeudi 21 mars 2013

Un essai aéronautique en 1876

Il est des essais dont on se dit: "ça ne marchera jamais". Ainsi en 1876 des farfelus eurent l'idée de voler sans ballon, grâce à des ailes, à bord d'un appareil propulsé par un moteur. Du grand n'importe quoi ! ^__^

On assure qu'il a été trouvé un appareil propre à s'élever dans l'air sans ballon et à s'y diriger. Les journaux scientifiques font beaucoup de bruit d'une expérience qui a eu lieu à Londres avec ce nouvel engin L'appareil portait deux plans l'un à l'avant de 50 pieds carrés superficiels, l'autre à l'arrière de 64 pieds carrés. L'expérience définitive eut lieu dans le Cristal-Palace sur une voie préparée. Pour cela, on planta au centre d'une des plus grandes fontaines du Palais, une perche dont le sommet se reliait par deux cordes comme rayons à chaque extrémité du steamer aérien, qui s'est ainsi trouvé constamment maintenu a une égale distance du centre. Après bien des retards, le nouveau steamer fut enfin essayé et lancé. Sous l'action propulsive de ses ailes-roues, l'appareil se mit à courir autour du bassin sans quitter la terre. Pour produire son soulèvement de terre, il aurait fallu presque une vitesse de 32 milles à l'heure mais, malgré son roulement sur un plancher ad hoc, le frottement et, par suite, la force de traction étaient encore trop considérables. Quoi qu'il en soit, et sans dépenser toute sa vapeur, l'appareil put fournir une vitesse de 12 milles à l'heure. C'est la première fois, dit l'Annual Report qu'une machine pesant 200 livres se trouve entraînée par son moteur propre consistant en deux roues planes frappant sur l'air. Ce n'est pas encore bien concluant, mais il y a commencement à tout.

Source: Le Figaro, Supplément littéraire du dimanche, 9 janvier 1876

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire