jeudi 28 juin 2012

L'infirmière automate de l'hôpital Bretonneau (1912)

En 1912 on trouvait à la Une du supplément illustré du Petit Journal (n° 1135, 18 août 1912) une gravure nous montrant Melle Claire, infirmière automate de l'hôpital Bretonneau.

Le Petit journal. Supplément du dimanche

En page intérieure se trouvait cet article:
Il y a à l’hôpital Bretonneau, deux «mademoiselle Claire»: l’une est une vraie infirmière en chair et en os; l’autre est un mannequin animé qui ressemble comme une sœur à cette première mademoiselle Claire. Le créateur de cet automate est un interne de l’hôpital, M. Robert Herdner. La «Mademoiselle Claire» automate pousse devant elle la petite table roulante sur laquelle se trouvent les instruments de chirurgie. Son inventeur la fait venir devant un lit de malade. 

-Mademoiselle Claire, dit-il, donnez moi telle pince.
Et l’automate, d’un geste sec de son bras articulé, saisit la pince et la passe au docteur.
-Mademoiselle Claire, passez moi le bistouri.
Et Mademoiselle Claire passe le bistouri.
-Mademoiselle Claire, passez-moi la lancette. 
Et Mlle Claire passe la lancette. Mlle Claire est un véritable chef-d’œuvre de mécanique qui fit l’admiration et la joie de tous, médecins, malades, infirmières, à commencer par la vraie Mlle Claire qui servit de modèle à l’interne mécanicien pour la construction de son merveilleux automate.
Il s'agit en fait non pas, comme peut le faire penser l'article, d'une espèce d'androïde très évolué mais d'une distraction offerte aux patients. 

Dans la collection ArchéoSF retrouvez le texte L'Automate de Ralph Schropp (1880).


Source de l'image: Gallica

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire