jeudi 29 septembre 2011

José Germain, La Ville sous les bombes ( anticipation - 1936 )

En 1936, le souvenir de la Première Guerre Mondiale et de ses gaz est vivace et l'on s'inquiète des visées expansionnistes d'Adolf Hitler.


Face Au Péril Aéro-Chimique : La Sécurité Chez Vous Sans Masque Sans Abri de Bruere, Paul
C'est dans ce contexte qu'est publiée l'anticipation La Ville sous les bombes de José Germain (Editions Médicis). Le texte est recueilli dans Face au péril aéro-chimique de Paul Bruère et Georges Vouloir qui comprend plusieurs parties consacrées aux effets des gaz, à la reconnaissance de ces gaz, aux précautions à prendre pour créer un abri anti-chimique ou encore des conseils pratiques sur les masques à gaz ou les moyens de se prémunir au mieux de leurs effets même sans abri ou masque à gaz.
La Ville sous les bombes, seul texte de fiction du volume, nous montre des Parisiens goguenards devant les prophéties d'un témoin ancien combattant de la Grande Guerre. Le journal de ce témoin livre ses angoisses devant la montée du péril jusqu'à l'attaque brusque de l'aviation nazie.
Chaque jour, ce témoin prévient ses concitoyens que le péril aéro-chimique plane. Face à ce Cassandre, personne ne réagit (hormis en riant). Quand l'attaque a lieu, il est pourtant surpris, il trouve refuge dans le métro mais sait qu'il faut quitter les lieux rapidement car le gaz va descendre dans les galeries et surprendre les occupants. Si tout le monde se moquait de lui, il trouve des voisins chez lui qui ont profité de l'abri.
La nouvelle a évidemment un seul objectif: montrer les effets de l'impréparation de la France contre l'utilisation des gaz contre les civils.

De nombreuses illustrations agrémentent l'ouvrage et celles concernant la partie fiction sont particulièrement anxyogènes.

Si José Germain (pseudonyme de Jean-Germain Drouilly, 1884-1964) refuse le pacifisme et pense que pour avoir la paix, il faut préparer la guerre (si le pays est prêt à affronter la menace aéro-chimique, la menace s'effondre), son parcours politique le conduira néanmoins vers la collaboration en étant un fervent soutien du Maréchal Pétain pendant l'Occupation si l'on en croit la page que Wikipedia lui consacre.

Pour en savoir plus:
Jean-Marie Moine , « Un mythe aéronautique et urbain dans la France de l’entre-deux-guerres : le péril aérochimique », Revue historique des armées , 256 | 2009 , mis en ligne le 28 juillet 2009. URL : http://rha.revues.org/index6818.html. Consulté le 28 septembre 2011. L'article évoque plusieurs fictions sur le thème du péril aérochimique.

Source de l'image "Un nouveau masque contre les gaz, agence Meurisse, 1934": Gallica

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire